Bonjour à tous !

Aujourd’hui nous allons parler des microbilles de plastique ainsi que des plastiques “ liquides “ présents dans les cosmétiques.

Les microbilles de plastique sont de toutes petites billes de plastique d’une taille toujours inférieure à 5mm ( le plus souvent entre 0,15 et 0,55mm ). On les retrouve comme agents exfoliants dans les gommages, les shampooings, les gels douche… Également dans les dentifrices afin de faciliter le nettoyage. Une fois le rinçage terminé, elles se déversent dans l’eau et passent à travers les filtres des stations d’épuration. Finissant leur course dans fleuves, rivières, mers… elles les polluent énormément. Certains animaux aquatiques pensent alors qu’il s’agit de nourriture. Ces microbilles sont ainsi susceptibles de passer de votre corps à votre assiette.

Elles sont des polymères non-biodégradables qui prennent des centaines d’années à se décomposer.
Bien qu’interdites depuis début 2018, l’industrie cosmétique continue malheureusement de les utiliser. Il existe pourtant bien d’autres solutions afin d’obtenir les même effets. Marc de café, poudre de noyaux d’abricots, pépins de fraise entre autres.

Il en est de même pour les plastiques “ liquides “ qui eux ne sont pas concernés par la loi.
On utilise ce terme pour parler des polymères, polyvinyls et silicones qui ne sont pas solides et que l’on retrouve dans énormément de cosmétiques : crème hydratante, lotion pour bébé, savon, shampoing, parfum, déodorant, dentifrice, maquillage.
Ils sont utilisés pour leurs propriétés “ glissantes “ appréciées par les utilisateurs.

Mais quand ces plastiques “ liquides “ sont présents dans des cosmétiques nécessitant un rinçage, la pollution est bel et bien là. De même que les microbilles plastiques, ils ne sont pas bloqués par les filtres des stations d’épuration puisqu’ils sont hydrosolubles. Ils sont également non bio-dégradables et dangereux pour la santé ( cancérigène, perturbateur endocrinien… ).

Même dans les produits vendus en pharmacies et grandes surfaces, il y en a ! Il est donc important d’apprendre à les déchiffrer dans la liste de composition ( INCI ).

Voici donc comment les repérer sur les étiquettes :

– Le mot “ Polyéthylène ”,
– Le mot “ Microbeads “,
– Les mots avec “ -Carbomer- “,
– Les mots composés avec “ -Polyquat- “, “ -Acrylate- “, “ -Copolymer- ,“
– Les mots terminants par “ -Vinyl “, “ -Oxane ”, “ -One ”,
– Et les lettres suivantes :

° ABS ( Acrylonitrile Butadiene Styrene )
° HIPS ( High Impact Polystyrene )
° PC ( Polycarbonate )
° PE ( Polyethylene )
° PES ( Polyester )
° PET ( Polyethylene Terephthalate )
° PP ( Polypropylene )
° PS ( Polystyrene )
° PVDC ( Polyvinylidene Chloride )

Il est préférable de les éviter au maximum afin de préserver votre santé et l’environnement.

Les Savons Sur Patte, car nous savons faire autrement !

Catégories : Cosmétique